À l’heure où notre quotidien est devenu une vraie course à la montre, il est impossible de faire l’impasse sur la voiture. Si un problème technique survient, vous devez immédiatement contacter votre garagiste. Sinon, pour gagner du temps, vous pouvez tout de suite diagnostiquer les problèmes de votre auto vous-même à l’aide de votre boitier OBD. Si vous n’avez pas encore ce type de dispositif à disposition, cet article va vous aider à choisir le bon boiter OBD et à savoir comment faire pour diagnostiquer votre véhicule. 

Qu’est-ce qu’un boitier OBD ?

OBD signifie On Board Diagnostic ou diagnostic embarqué à bord, en français. Il s’agit d’une prise diagnostic permettant d’accéder à toutes les informations concernant votre voiture d’une manière rapide, simple et efficace à l’aide d’un logiciel de diagnostic adapté. Presque la plupart des voitures d’aujourd’hui disposent de cette prise OBD dans son habitacle. Il existe plusieurs normes OBD : l’OBD1, l’OBD2 et l’Eurpean OBD. Elles se choisissent en fonction des années de production d’un véhicule.

Les critères de choix d’un boitier OBD

En amont de l’installation d’un boitier OBD dans votre voiture, vous devez prendre quelques critères en considération. En général, l’OBD1 fonctionne uniquement sur les autos sorties avant 2003. Il est alors conseillé d’opter pour une autre norme OBD2 si vous disposez d’un véhicule plus récent. Certains boitiers ne fonctionnent également qu’avec les voitures à essence et à diesel, d’où l’importance de bien vous renseigner si vous conduisez une voiture hybride ou une électrique. Le type de connexion constitue également un critère de choix important. Vous pouvez choisir entre une connexion par port USB, par WiFi ou par Bluetooth. Enfin, il est essentiel d’utiliser un OBD facile à installer et à utiliser, proposé avec votre langue maternelle et surtout peu encombrant. Le Thinkdiag interface diagnostic, le Foxwell NT530 pour une marque de voiture ou encore l' Artidiag ,le "Thinkcar thinktool lite" figurent parmi les meilleurs appareils que vous pouvez utiliser en usage particulier. Topdon Phoenix ,Launch euro turbo et Thinkcar  Thinktool Master  pour les professionnel .

Les techniques pour diagnostiquer une voiture avec un boitier OBD

Ce dispositif de diagnostic électronique vous permet de détecter les causes d’une panne ou de problèmes liés au système de votre voiture. Si vous avez de bonnes bases en mécanique, le boitier OBD vous permet alors de résoudre les problèmes vous-même. Si vous n’avez pas les capacités à faire ce type d’intervention, ce dispositif vous permet de ne pas perdre du temps et de l'argent et d’indiquer immédiatement les sources du problème. 

Fonctionnement du boitier OBD

Pour pouvoir effectuer un diagnostic complet de votre auto, vous devez tout d’abord installer ce dispositif. Pour ce faire, il vous suffit de trouver la prise OBD du véhicule puis de brancher l’interface au connecteur OBD. Une fois cette étape accomplie, il ne vous reste plus qu’à mettre le contact. Le dispositif se chargera de collecter toutes les données concernant l’état et le fonctionnement de la voiture. Après avoir tout vérifié, l’appareil vous fournit instantanément toutes les anomalies présentes dans le système à travers son petit écran. Vous pourrez alors procéder à la réparation de la voiture ou tout simplement à la restauration de différents paramètres au besoin.